HEY

Accès gratuit : Webflow Expert pendant 10 jours

Trouver des clients : Les 5 meilleures manières de trouver des clients

Trouver des clients en webdesign n’est pas des plus faciles. Il ne suffit pas d’envoyer son portfolio partout et espérer un retour.

Mis à jour le

8/1/2021

Trouver des clients : Les 5 meilleures manières de trouver des clients

Trouver des clients en webdesign n’est pas des plus faciles. Il ne suffit pas d’envoyer son portfolio partout et espérer un retour. Si tu as de la chance, cette méthode pourrait marcher. Mais ce n’est pas forcément le cas.

En réalité, la recherche de clients demande une certaine stratégie.

C’est ce que nous allons aborder dans ce guide. Je vais te parler des 5 meilleurs moyens de trouver des clients en webdesign. Mais avant, j’aimerais que tu répondes au sondage suivant...

🌈Sondage

Comment aimerais-tu trouver tes clients en webdesign ?

Ils viennent à toi parce qu’ils ont vu ton expertise sur ton réseau social ou ton site web
Ils te demandent une collaboration, car ils ont entendu parler de toi par bouche-à-oreille
C’est toi qui les cherche, par prospection à froid
Autre idée? N’hésite pas à partager ton idée en commentaire !

Sommaire

Être visible par les potentiels clients

  1. Rejoins les réseaux sociaux
  2. Crée ton propre site

Gagner la confiance des prospects

Prouver son expertise pour trouver des clients en webdesign

Savoir vendre ses services de webdesigner

Se démarquer de la concurrence

Conclusion

En Vidéo

Être visible par les potentiels clients

Comment tes futurs clients pourront-ils savoir que tu existes si tu n’es même pas visible ? C’est donc la première chose à faire : rends-toi visible, fais-toi connaître auprès de tes prospects. Comment ?

Rejoins les Réseaux sociaux

Oui, mais quels réseaux sociaux ?

De un, il y a LinkedIn. Je parle de lui en premier parce qu’il est connu pour être le réseau social professionnel. Ainsi, les recruteurs ou professionnels à la recherche de leur futur collaborateur vont dessus pour chercher la perle rare.

Ensuite, il y a Instagram. Je pense que pour les webdesigners, c’est l’un des meilleurs endroits pour montrer son expertise et sa créativité.

Je n’ai pas non plus besoin de te parler des autres : Facebook, TikTok, YouTube, Twitter... Ils sont tout aussi efficaces les uns que les autres. Certes, tu n’es pas obligé de t’inscrire sur chacun d’entre eux. Commence avec celui qui te rend le plus à l’aise, et que tu maîtrises déjà.

Une fois inscrit, tu n'as pas à attendre que les missions viennent d'elles-mêmes.

S’inscrire sur les réseaux, c’est déjà un grand pas, surtout si tu n’y as mis jamais les pieds. Mais je suis désolé de te dire que ce n’est nullement suffisant ! Encore une fois, comment tes prospects pourront te connaître si tu restes dans l’ombre, même en étant sur les réseaux sociaux ?

Comme il s’agit d’un réseau “social”, tu dois essayer de te “socialiser”, de créer une communauté, un réseau. Cela n’a rien de facile, mais ce n’est pas aussi compliqué 😉

Commence par des étapes faciles : suit des gens, commente-les, aime leurs posts... Et en retour, d’autres personnes vont également te suivre, et voilà, tu as ta première communauté. C’est là que tu dois passer à la vitesse supérieure : crée tes propres publications, et ce, régulièrement.

Il ne s’agit pas de n’importe quelle publication. Il faut qu’elles soient ciblées et pertinentes pour que ta cible s’y intéresse assez. Là, et seulement là, tu commences à être visible.

Crée ton propre site

Un autre moyen de se faire connaître est aussi de créer ton propre site. Seulement, tu dois être conscient que cela nécessite un très gros travail : le choix de nom de domaine, toutes les études à mener avant la création du site, les travaux de référencement naturel...

Le principe est le même que celui des réseaux sociaux : tu dois animer ton site régulièrement, s’il a un blog. De préférence, j’opterais pour un site dynamique, mais rien ne t’empêche de créer un site portfolio.

D’un point de vue SEO, les sites dynamiques sont plus privilégiés.

Comment animer un site ? En écrivant des articles de blog régulièrement, par exemple.😏

Voici une autre méthode très efficace : CONSTRUIT UN TUNNEL DE VENTE

Proposer du contenu gratuit

Un tunnel de vente consiste à convertir un prospect en client. Il faut un long travail pour y parvenir, mais au moins, c’est plus rassurant que les prospections par mail (à froid) - je te l’explique un peu plus tard, à la fin de cet article.

En plus, en suivant bien les conseils que je vais te donner, tu peux être sûr de récolter de bons résultats au fil du temps.

La première chose à faire est donc de proposer quelque chose qui leur intéresse en échange de ses coordonnées (son mail, entre autres). Puisque tu es censé bien connaître ta cible, tu sais ce qui leur attirerait :

  • un template de site web libre de droit
  • un ebook sur un sujet précis
  • une série de vidéos qui abordent un sujet qui leur plaît
  • une promotion sur tes services

La liste n’est pas exhaustive. En tout cas, l’objectif est de leur montrer que tu maîtrises ce que tu fais, que tu es expert en la matière.

Le formulaire à remplir joue aussi un rôle là-dedans. Il faut qu’il soit assez simple, attrayant et original. Va droit au but, c’est-à-dire, demande leur mail et leur prénom. Inutile de demander leur numéro de téléphone, adresse, etc. ça va les faire fuir.

Tu vas devoir utiliser des outils spécifiques pour cette récolte de mails. Mailchimp en est un très bon exemple. Il suffit de l’intégrer sur la partie concernée de ton site. D’ailleurs, je t’ai récemment montré quelques embed webflow très pratiques que tu peux insérer sur ton site webflow.

Maintenant que tu as obtenu les mails de tes futurs clients, le travail de conversion commence concrètement. Tu vas essayer de nouer des liens avec ton audience, en leur envoyant régulièrement des mails intéressants. A chaque fois que tu sors un nouvel article de blog, tu peux également leur informer. De temps en temps, leur offrir des cadeaux (contenus gratuits, ebooks, etc.) serait aussi une bonne idée !

Quelle que soit la manière dont tu comptes t’y prendre, ta mission est de créer la confiance entre toi et ton audience. Après tout, s’ils ont accepté de te donner leur mail, cela signifie qu’ils attendront des nouvelles de toi.

Voici quelques techniques que je trouve efficaces pour communiquer avec ta liste d’abonnés :

  • Soit personnel, tu peux parler à la première personne et t’adresser à eux comme si tu parlais à un ami.
  • Privilégie l’échange, et donc, évite les no-reply. A la fin de tes mails, tu peux même poser des questions qui les encourageront à répondre à ton mail.
  • Essaie d’impliquer tes lecteurs le plus possible. Comment ? En parlant d’eux, en mettant du peps dans ton mail…
  • Attiser la curiosité de tes prospects

Même si tu arrives à avoir 1 ou 2 clients par cette méthode, n’oublie pas que tu dois continuellement fidéliser ton audience, en poursuivant l’envoi des mails réguliers.

Formation Webflow

Gagner la confiance des prospects

Pour réussir ici, tu dois connaître tes prospects : quels sont ses problèmes, ses attentes, les enjeux auxquels ils font face… ? Ceux qui veulent avoir une réponse précise décident de créer un sondage ou une enquête, et de le partager à de potentiels clients. D’autres, quant à eux, préfèrent se baser sur les données qu’ils ont déjà. Disons que tu as déjà un site web connecté à Google Analytics. Une tonne d’informations à propos de tes visiteurs s’y trouvent déjà. Avec un peu d’analyse et de recherches, tu finiras par trouver des informations pertinentes.

Une fois que tu connais mieux tes prospects, tu peux alors adapter tes services en fonctions de leur réels besoin et blocage.

Lorsque tu publies des posts sur les réseaux sociaux ou des articles sur ton blog, tu auras plus de chances d’attiser leur curiosité. À chaque post, un objectif, et donc, un sujet précis à aborder. Évidemment, ces publications sont relatives à tes services.

Attention ! Il faut que le post ait une réelle valeur ajoutée. Ne balance pas un post tout simplement comme ça. La spontanéité est intéressante certes, mais pas toujours. Je te propose de faire ceci : un post = une solution pour tes prospects.

Ils ne devront pas percevoir tes publications comme une proposition de service, mais au contraire, une solution.

Je reviens notamment sur les articles de blog. Le fait de publier régulièrement est déjà intéressant, mais ce n’est efficace que si l’article en question fait plus de 500 mots. Plus ton article est long, plus tu peux t’étaler aisément sur un sujet en particulier, et plus, tu parviens à prouver que tu es réellement expert dans ton domaine. Tu gagneras facilement la confiance de tes potentiels clients.

Au fur et à mesure qu’ils verront tes posts, ils finiront par avoir confiance en toi.

En même temps, quand tu te montres actif sur les réseaux sociaux et forums, en commentant les autres personnes qui écrivent un post intéressant à propos du webdesign, profites-en pour partager ton avis. Veille bien à écrire un avis pertinent, de manière qu’on te remarque, mais surtout, qu’on ait confiance en toi, en ton expertise.

Je t’ai parlé de Instagram tout à l’heure. Je trouve que ce réseau social est un très bel outil pour les webdesigners. On y partage que des visuels. Pourquoi ne pas créer des visuels originaux, et les partager ? Ainsi, tes futurs clients pourront déjà voir ton niveau.

Pour couronner le tout, quelle que soit la méthode que tu emploies, privilégie la qualité ! C’est de ton image dont il s’agit. Alors, imagine ce que diront tes clients si jamais ta publication, tes articles de blog ou tes commentaires sont truffés de fautes d’orthographe ?

Prouver son expertise

Le seul moyen de prouver son expertise est de créer un portfolio. C’est un support dans lequel tu regroupes toutes tes réalisations professionnelles. Tu peux également exposer quelque part, dans ce même support tu partages:

  • Tes compétences
  • Ton expérience
  • Tes récompenses
  • Tes formations
  • Etc.

Bref, tout ce que tu juges important que les clients doivent savoir. N’en fais pas trop quand même, au risque de dévaloriser les exemples des projets que tu as déjà réalisés.

N’hésite pas à réserver une page entière pour ton portfolio, sur ton site. Si jamais tu n’as pas encore de site, ce n’est pas grave. Il existe d’autres plateformes dédiées à la présentation de portfolio.

Est-ce que tous tes projets devront figurer sur ce portfolio ?

Non, ce serait inutile. Ne prends que ceux qui te rendent particulièrement fier. Ceux qui te donnent confiance en toi. La manière dont tu présentes chaque réalisation doit également se faire avec tact. N’oublie pas, ton objectif est de convaincre le client.

Au fur et à mesure qu’il navigue sur ta page, il doit se dire : ouaouh, c’est bien fait. Ce n’est pas mal du tout ! C’est impressionnant… Il ne doit en aucun cas rester impassible.

Aussi, si tu as déjà réalisé beaucoup de sites par le passé, mais que tu souhaites te spécialiser dans une niche, c’est le moment. Ne montre que les types de projets sur lesquels tu aimerais continuer à travailler.

Montrer l’intégralité de son travail est une mauvaise idée, surtout si tu en as déjà réalisé beaucoup. Les potentiels clients ne verront que les mauvais, disait un professionnel du design.

Par contre, si tu es débutant, c’en est autre chose.

D’ailleurs, tu pourrais te demander : quelles réalisations vais-je mettre dans mon portfolio ? Eh bien, au cours de ta formation (en autodidacte ou non), tu as sûrement dû réaliser quelques exercices. Sans parler de ton site (si tu en as déjà).

Ensuite, optimise ton portfolio au mieux. Malheureusement, très peu de personnes le font actuellement. Ils se contentent d’exposer des images. Pourtant, les clients ont besoin d’être rassurés. Ils ont besoin de plus de précisions à propos de chaque projet que tu présentes. Souviens-toi : ton objectif, c’est de conclure un contrat !

Donc, pour optimiser le portfolio, tu dois expliquer le pourquoi du comment.

  • Dans quel contexte as-tu créé le site
  • Quel est l’objectif de la création de ce site
  • Quel a été le challenge
  • Quels ont été les résultats escomptés
  • Ces résultats ont-ils été atteints
  • Sur quels KPI t’es-tu basé
  • Sinon, qu’est-ce qui aurait pu l’expliquer
  • Des témoignages de clients seront même les bienvenus (mais pas obligatoire)
Formation Webflow

Savoir vendre ses services de webdesigner

La première question que tu dois te poser est d’abord : à qui veux-tu vendre tes services. Or, cette étape, nous l’avons déjà vue au tout début de cet article. Reprends donc les caractéristiques de ton client idéal. Ensuite, fais tes recherches et établis une liste (dirigeants d’entreprises qui n’ont pas encore de site internet, dans un certain domaine, entre autres ; ou encore, entrepreneur qui a déjà un site, mais ce site a besoin d’être réimagé…).

Une fois que tu as cette liste, place à la prospection ! Nous nous sommes concentrés sur la prospection à chaud tout à l’heure (quand je t’ai dit de te rendre visible sur les réseaux sociaux, sur ton site…). Maintenant, nous allons nous concentrer sur la prospection à froid. Tu seras alors amené à contacter un prospect qui n’a peut-être jamais entendu parler de tes services. C’est précisément là que tu dois savoir vendre tes services de webdesiger.

Tu vas alors te dire que tu es webdesigner, mais pas un vendeur. Ce qui n’est pas faux.

Mais si tu veux réellement vivre de ton métier, et ce, rapidement, tu dois savoir vendre !

Or, personne ne nait vendeur. Il y a encore beaucoup de chances pour toi de devenir un bon vendeur.

Le secret ? C’est de ne pas vendre tes services (contradictoire, non ?).

En effet,...Tu vas plutôt vendre des solutions !

Au lieu de tomber dans cette erreur courante de ne parler que de ton produit, parle surtout de ton client, de ses problèmes, de ses besoins… Fais-lui sentir que tu t’intéresses à lui avant même de t’intéresser à toi et à tes services.

Au final, tu vas pouvoir lui vendre une solution, et surtout pas un service.

D’ailleurs, cette technique est aussi conseillée pour les prospections à chaud. « Tu » ne dois pas être le principal sujet de discussion. Tu te concentres sur les problèmes du prospect, et ensuite, tu proposes une solution.

Voici une technique pour y parvenir : va droit au but.

Que tu échanges par mail, par téléphone, par visioconférence, ou en tête à tête avec ton futur client, sache qu’il n’a pas forcément beaucoup de temps à te consacrer. D’où l’importance d’une bonne préparation avant chaque rendez-vous.

Ne t’apprête à parler que de l’essentiel. Encore une fois, ne perds pas de temps à vanter tes services. N’explique que les grandes lignes : ses problèmes et les éventuelles solutions. Rien de plus. S’il a des questions, ce sera tant mieux pour toi. Et c’est surtout un bon signe. Cela prouve qu’il s’intéresse à tes services.

Se démarquer de la concurrence

Maintenant que tu es visible, inspires confiance, as réussi à prouver tes compétences, sais comment te vendre, cela voudrait-il dire que c’est fini ? Qu’en suivant cette voie, tu es sûr de trouver des clients en webdesign ?

Pas du tout. En réalité, tous les webdesigners qui lisent cet article ont actuellement à peu près ces mêmes compétences (s’ils ont bien suivi mes conseils). Tout cela, pour te dire qu’il faut te démarquer. Ne fonds pas dans cette grande masse de webdesigner.

Comme je le répète souvent, c’est un métier d’avenir. Il est évident que beaucoup de personnes plongent sur cette lancée. Alors, si tu n’as rien d’original à proposer, tu risques de ne pas trouver facilement tes clients.

Voici ce que je te propose : spécialise-toi dans une niche. Chaque personne est unique. Toi aussi, tu l’es. Tu as ton propre goût et surtout, ton propre style. Essaie de mettre en valeur ce style. Quand les gens voient une de tes réalisations, ils devront tout de suite savoir qui en est l’auteur. Il ne s’agit pas de produire les mêmes sites. Au contraire, il est tout à fait possible de rester original tout en ayant son propre style. À toi de faire travailler ta créativité !

Aussi, avoir une compétence supplémentaire relative au webdesign est un atout pour les webdesigners. Quand j’en parle, c’est le SEO qui me vient à l’esprit. À quoi servira un site tout beau s’il n’est jamais visité, tout simplement parce que son référencement n’est pas bien travaillé ? Le marketing est un autre volet très intéressant si tu veux ajouter quelque chose à tes compétences. Certains webdesigners se spécialisent même en développement web.

Formation Webflow

Heureusement pour nous (et ceux qui font 2 avec les codes), Webflow est là ! D’ailleurs, tu sais très bien que je me suis spécialisé dans la création de sites design sur Webflow.

Bref, le marketing, SEO, le développement web… ne sont que des propositions, mais tu es le seul à savoir ce que tu veux vraiment et ce dont ta cible a probablement besoin.

Quoi qu’il en soit, ne fais pas l’erreur de délaisser tes compétences en webdesign. Améliore-les continuellement. D’autant plus que le monde du web ne cesse d’évoluer. Tu risques de perdre des clients si jamais tu ne te formes pas en continu.

Il est donc important de faire une veille technologique. Cela consiste à suivre de très près les actualités liées à ton domaine (et donc, au webdesign). Tu peux par exemple t’abonner à des blogs spécialisés en webdesign. Ou encore, suivre ces blogs-là ou d’autres personnes influentes dans le domaine, sur les réseaux sociaux. Tu es sûr de ne rien rater dans ce cas.

Conclusion

Trouver des clients en webdesign est un véritable travail. Non seulement tu dois être visible par tes futurs clients, mais comme cela ne suffisait pas, il va falloir gagner leur confiance. Tu devras également essayer de prouver tes véritables valeurs.

Or, cette méthode ne rapporte des clients qu’à long terme. Peut-être voudras-tu des résultats à court terme ? Dans ce cas, essaie de maîtriser la vente. En effet, en tant que webdesigner, tu vends des prestations de services. Mais si tu as bien suivi, tu verras que j’ai abordé cette question d’un angle différent : tu ne vends pas des services, tu vends des solutions.

Enfin, quelle que soit la méthode que tu as choisis, il va falloir se démarquer de tes autres collègues webdesigners. Tu es sûrement aussi doué qu’eux, mais sache qu’il y a forcément une chose qui te démarque d’eux. Et cette chose-là, c’est à toi de la définir.

Commentaire

Pause cafe

des articles que tu pourrais aimer...

10 jours d'accès Gratuit

Enregistre-toi ici pour accéder à la
la Formation Webflow Expert

Commence par l'accès gratuit à Webflow Expert, tu y découvriras les bases de Webflow, des Astuces Design et Business.

Accède maintenant à Webflow Expert