HEY

Participe au prochain Webflow Challenge

Migration Webflow : 10 étapes pour le faire sans faille

Comment migrer un site vers Webflow sans que cela n'ait de conséquences sur le SEO du site ? Je te livre mes 10 étapes pour le faire sereinement.

Mis à jour le

20/4/2021

Migration Webflow : 10 étapes pour le faire sans faille
Migration Webflow : 10 étapes pour le faire sans faille

Tu viens de découvrir Webflow depuis peu de temps, mais tu es entièrement convaincu qu’il est le meilleur CMS. C’est alors que tu le conseilles à tes clients, et qu’à leur tour, ils souhaitent également utiliser Webflow. Seulement, ils ont déjà leur site conçu et hébergé sur d’autres plateformes. Ils se demandent s’il serait mieux de migrer un site vers Webflow et/ou de créer un tout nouveau site sur Webflow.

🌈Sondage

Si tu étais à leur place, que ferais-tu ?

Je laisse tout tomber pour créer un nouveau site. C’est plus rapide et plus simple.
Je ne peux pas tout laisser tomber. J’ai quand même réussi à gagner quelques trafics, et ce, au bout de plusieurs années de travail. Je préfère tenter la migration de site web.
Je préfère lire ce guide avant d’en tirer une conclusion !

Aucune de ces réponses n’est mauvaise, mais tu dois aussi savoir que le fait de migrer un site vers d’autres plateformes n’est pas sans risques. C’est donc bel et bien valable pour Webflow également. Il faut donc faire le plus attention possible, surtout si tu t’occupes d’un des sites de tes clients.

D’où ce guide sur les étapes de migration d’un site web vers Webflow.

Sommaire

  1. S’attendre à des changements
  2. Connaît bien le site actuel avant de migrer un site vers Webflow
  3. Soit organisé
  4. Rassemble tous les contenus du nouveau site
  5. Migrer un site vers Webflow : penser au SEO on-page
  6. 301 redirection
  7. Vérification du nouveau site
  8. Connecte le site à Google Analytics
  9. Soumet le sitemap du nouveau site à Google Search console
  10. Revois tes notes

Vidéo

1. S’attendre à des changements

En tant que webdesigner, migrer un site vers webflow n’est certainement pas nouveau pour toi. Si c’est le cas, tu es donc conscient qu’il faut s’attendre à quelques petits changements. Mais ton client ne le sait pas, c’est pourquoi tu dois l‘avertir. Et les changements pourraient être “petits” pour toi, mais pas pour lui.

Ces changements concernent le trafic. Les premiers mois de la migration, il y aura une baisse. Ce problème est commun à toutes les plateformes et pas seulement à Webflow. Au cas où tu as affaire avec un client difficile, tu peux lui parler d’un des sites de tes anciens clients que tu as migré avec brio venant d’autres plateformes comme Wordpress, Wix…

Au bout de quelques mois (deux ou trois), tout reviendra à la normale. Mieux encore, le site reconnaît une forte hausse de trafic. Tout cela, grâce à la migration. Lors de la migration, tu as pu relever toutes les imperfections du site, pour y remédier.

2. Connaît bien le site actuel avant de migrer un site vers Webflow

Connaître le site ne suffit pas. Il faut que tu le connaisses parfaitement. Le fait de prendre des notes sur l’état actuel du site peut alors t’aider ! Ces notes te serviront ensuite de point de repère. Comme je te l’ai dit tout à l’heure, le site ne restera pas intact à cette migration. Il subira quelques changements au niveau du trafic. Parfois, ce changement peut être conséquent ; d’autres fois, non. Mais dans les 2 cas, les notes que tu auras prises te serviront.

D’un autre côté, ils te protègeront. Comme tu as prévenu le client de ce qui va arriver (éventuelle baisse de trafic par exemple), peut-être deviendra-t-il parano et t’accusera d’avoir apporter le désordre dans son site ? Il pourrait exagérer pour un rien. C’est à ce moment-là que tu lui montres les notes que tu as prises. Par rapport à ces notes, il verra que la baisse n’a pas été aussi élevé qu’il ne l’imaginait.

Tes notes sont-elles seulement fiables ? C’est vrai qu’à première vue, on ne sait pas précisément quoi écrire dans ses notes. Se fier à l’instinct n’est pas visiblement la meilleure chose à faire. Je te conseille de passer par des outils performants comme ahrefs, semrush, google search console, google analytics… Dans chacun de ses outils, tu sauras précisément sur quel critère te baser.

3. Soit organisé

Crois-en mon expérience : quand je migre un site web, j’ai envie de tout réalisé en même temps. C’est une erreur à ne pas commettre pourtant, car on risque alors d’être mal organisé. Or une mauvaise organisation ne peut qu’être mauvaise pour un site en migration.

Voici donc quelques astuces d’organisation pratiques et vérifiées :

  • Liste toutes les pages et URL du site web. Attention à ne rien oublier. Pour t’aider, tu peux utiliser le sitemap du site en question. Au lieu de prendre un bloc note papier et un stylo, je pense qu’il serait plus judicieux de le faire sur un fichier Excel (ou autres outils no code que tu juges bon à utiliser dans ce contexte).
  • Ensuite, une analyse de tous les backlinks du site est nécessaire. Les lister dans le même fichier Excel serait aussi une bonne idée, de manière qu’aucun d’eux (notamment les bons) ne soit perdu. Pour s'assurer que la migration n’a que peu d’impact sur le trafic du site ou que le site se remet sur pied le plus vite possible, autant garder ses backlinks de qualité !
  • Google search console et Google analytics seront tes meilleurs alliés pour cette étape. Tu en auras effectivement besoin pour voir quelles sont les pages les plus indexées du site, celles qui apportent le plus de trafic actuellement. Fais de ces pages ta priorité, et surtout.
  • Enfin, il faut catégoriser les différentes pages et URL du site. Tries-les de manière que les pages à conserver, à supprimer et à modifier soient séparées.
Formation Webflow
Formation Webflow

4. Rassemble tous les contenus du nouveau site

Pour ne pas perdre du temps à chercher de nouveaux contenus pour le nouveau site web (à moins que ce soit ton but), rassemble les contenus (médias : images, vidéos, podcasts…) sur un même lieu. Moi par exemple, je le fais sur Google Drive. Ainsi, mes clients et mon équipe pourront y accéder à tout moment.

Voici une manière plus facile d’exporter tous les contenus en une seule fois, notamment si le site à migrer est un site Wordpress. Télécharge un plugin nommé WP CSV. Il te permet d’exporter les contenus du site en .csv pour ensuite les uploader dans Webflow. Il existe une fonctionnalité pour ça dans Webflow.

5. Migrer un site vers Webflow : penser au SEO on-page

Le SEO off-site est certes très important. Mais il n’en est pas moins pour le SEO on-page. Si tu arrives à bien configurer le SEO on-page du site, il y a de fortes chances que la baisse de trafic que connaît le site soit minime.

Je te liste les éléments à vérifier pour cette étape :

  • le title SEO
  • la méta description
  • le open graph
  • les titres Hn
  • les URL
  • le maillage interne
  • la balise des images
  • le nom de chaque image
  • etc.

Bien que certains de ces éléments ne présentent pas des conséquences directes sur le site, ils touchent indirectement le SEO. C’est pourquoi aucun d’entre eux ne doit être pris à la légère.

Et même si tu penses qu’il n’y a plus rien à changer, tu dois utiliser des outils de vérification de site web tels que SEMrush. Il te liste toutes les erreurs que présente encore ton site, et qui pourraient causer du tort au SEO.

6. 301 redirection

Il est temps de passer à la configuration du 301 redirection, une étape très importante, car au cours de la migration, il y aura toujours quelques changements.

Donc, pour cette configuration, tu auras besoin des listes de URL que tu as préalablement établies dans la partie 3 (être organisé) (là encore, je souligne l’importance de suivre ces étapes à la lettre, elles dépendent les unes des autres).

Cette redirection est configurable dans Webflow, mais pour y accéder, il faut avoir le “hosting plan”. Une vidéo qui explique en détail les étapes à suivre est disponible sur le site de Webflow. Tu trouveras une vidéo explicative dans la formation gratuite également. Souviens-toi aussi que pour réussir cette étape, il va falloir être des plus minutieux.

7. Vérification du nouveau site

Comme on dit : l’erreur est humaine. Alors, avant d’aller plus loin, pourquoi ne pas vérifier une dernière fois si le nouveau site ne présente plus aucune erreur ? Le faire manuellement serait une grande perte de temps. Il vaut mieux utiliser des outils de référencement comme SEMrush ou ahrefs. Ne te contente pas du domaine, analyse aussi tous les sous-domaines du site.

8. Connecte le site à Google Analytics

L’ancien site a été connecté à Google Analytics. C’est d’ailleurs pour cette raison que tu as pu sereinement analyser ce qui se passait derrière les rideaux du site web. En migrant ton site vers Webflow, cette connexion à Google Analytics ne va pas se faire toute seule. Tu dois en effet le réaliser manuellement.

Ainsi pourras-tu suivre de près l’évolution du trafic du nouveau site et pourquoi pas, télécharger les données dont tu as besoin pour la prochaine fois. Mais comment connecter un site Webflow à Google Analytics ?

Tu dois te rendre dans réglages de projet > intégrations de page.

Il ne te reste donc plus qu’à te munir du code sur Google Analytics qu’on appelle : tracking ID (sur la page administration de Google Analytics). Lorsque tu auras copié le tracking code, retourne sur Webflow pour le copier sur le champ dédié (Google Analytics Tracking ID). N’oublie pas d’enregistrer et de publier le projet !

Formation Webflow
Formation Webflow

9. Soumet le sitemap du nouveau site à Google Search console

C’est comme une manière de signaler à Google que le site a changé d’adresse et qu’il va falloir qu’il le réindexer. Cela explique encore pourquoi une baisse de trafic est à prévoir les premiers mois de migration.

Les étapes d’inscription à Google Search Console ne sont pas compliquées :

  • Sur le tableau de borde de Google Search console, il faut cliquer sur le bouton “ajouter une propriété”
  • Copie alors le nouveau domaine dans le champ adapté
  • On te demandera d’entrer une option dans les méthodes de vérification. Je te conseille le “HTML tag”
  • Enfin, copie le ID de vérification (une série de numéros et de lettres). Attention toutefois, tu ne dois pas encore fermer cette fenêtre.
  • En attendant, passons dans le tableau de bord de Webflow, évidemment dans un nouvel onglet. Va dans les réglages SEO.
  • Il est temps de coller le code que tu viens de copier dans Google Search Console.
  • Enregistre les modifications et publie le site !

10. Revois tes notes

Si tout s’est bien passé jusqu’ici, c’est que la migration du site s’est aussi bien déroulée ! Il n’y a donc plus à t’en faire. Cette dixième étape est une sorte de bonus, car tu en auras besoin que quelques mois plus tard, quand tout redevient normal. Mieux encore, quand le trafic du nouveau site a dépassé ses anciens scores.

Te souviens-tu quand je t’ai demandé de prendre des notes, dans la partie 2 de ce guide ? Eh bien 3 à 4 mois plus tard, je te conseille de les revoir. Si tu veux faire plaisir à ton client, tu peux même les lui montrer. Si tout s’est bien passé, je suis sûr que le site a gagné d’autres visiteurs. C’est donc le moment pour demander à ton client un beau témoignage à mettre sur ton site.

Conclusion

Bref, migrer un site vers Webflow est tout un process ! C’est vrai que chacun peut adopter une méthode de travail propre à lui-même, mais j’ai été ravi de pouvoir te partager mon expérience. D’ailleurs, voici un résumé de ces 10 étapes pour migrer un site vers Webflow :

  • N’oublie pas d’être organisé et minutieux. Ces qualités t’aideront à ne rien oublier.
  • Il faut toujours être réaliste. C’est la seule façon de ne pas être déçu et de rester motivé quoi qu'il arrive. Comme je t’ai clairement expliqué tout au long de ce guide, les premiers mois de migration vont être difficiles. Le trafic du site internet va inévitablement chuter, mais ça ne signifie pas que tu as échoué. Il faut tout simplement du temps. Or, ton client doit le comprendre, avant même que tu n’y procèdes, histoire d’éviter les malentendus et mauvaises surprises. Explique-le-lui.
  • Enfin, soit transparent dans ta méthode de travail, c’est-à-dire qu’il serait préférable que tu en parles avec ton client.
  • Utilise Google Sheet pour rassembler toutes les données.

Commentaires

FORMATION GRATUITE

Commence par suivre la Formation Gratuite, tu y découvriras les bases de Webflow et un avant gout de ce qui t’attend dans la formation Webflow Expert et Business Créatif.

Commence gratuitement

Pause cafe

4 articles que tu pourrais aimer

FORMATION GRATUITE

Enregistre-toi ici pour accéder à la
la Formation Gratuite

Commence par suivre la Formation Gratuite, tu y découvriras les bases de Webflow et un avant gout de ce qui t’attend dans la formation Webflow Expert et Business Créatif.

Commence la formation gratuite