HEY

Accès gratuit : Webflow Expert pendant 10 jours

Créer une page de vente sur Webflow (10 élements essentiel)

Des modèles de page de vente toute prête, il y en a beaucoup. Tu peux toutefois différencier tes page de vente sur Webflow. Comment ?

Mis à jour le

30/1/2021

Créer une page de vente sur Webflow (10 élements essentiel)

Au cours de ta carrière, tu as sûrement déjà vu des modèles de page de vente toute prête. Et c’est vrai qu’elles sont pas mal... Pour du ‘tout prêt’. Mais alors, à quoi bon faire appel à un webdesigner pour la conception d’une page de vente ? Rassure-toi, il existe de bien de raisons pour lesquelles il faut confier cette tâche à un professionnel.

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

🌈Sondage

A ton avis, qu’est-ce qui pourrait freiner les entreprises à faire appel à un webdesigner pour leur page de vente ?

C’est trop cher
Le résultat est (presque) le même que pour les modèles gratuits déjà prêts
Autres ? N’hésite pas à partager ton avis

Sommaire

Définir l’objectif de son client

Identifier la cible de son client

S’informer sur les normes des pages de ventes

  1. Hero
  2. Services
  3. Section : Comment ça marche
  4. Preuves sociales
  5. Formulaire
  6. Équipe
  7. Prix de service / produit
  8. FAQ
  9. Ressources
  10. Footer

Autres conseils utiles

Conclusion

Vidéo

Il définit l’objectif de son client

Si tu as déjà quelques expériences en webdesign, tu sauras que tous les clients sont différents. Et si tu n’as pas encore constaté cela, je te rassure que ça va venir ! Ils ont différentes visions, manières de penser… et surtout, leurs objectifs ne sont pas les mêmes. Si certains veulent rehausser leur image, d’autres se concentrent sur l’augmentation de leur vente. D’autres encore, souhaitent agrandir leur communauté…

Quoi qu’il en soit, j’ai pu constater qu’en général, les objectifs tournent autour de :

  • Soigner une image
  • Favoriser un engagement
  • Conversion de prospects en clients

En fonction de l’objectif que s’est donc fixé ton client, ta manière de concevoir le page de vente sera différente.

Il définit la cible de son client

Si ton client veut réaliser une page de vente, ce n’est pas pour lui. C’est surtout pour ses clients à lui. Mais qui sont-ils ? Les connais-tu assez ? As-tu pris le temps de t’informer sur eux ? Sinon, c’est le moment de le faire.

Pour chaque type d’audience, tu seras également amené à utiliser diverses méthodes. Pour t’aider, je te conseille de ne pas te contenter d’informations générales sur cette cible. Entre dans les détails : quels sont les “pain points” (points de douleur) de leur client, leurs besoins et la situation dans laquelle ils vivent ?

Pour plus de précisions, voici une piste que tu peux suivre :

  • Données démographiques (le pays d’où ils viennent, leur âge, leur situation matrimoniale, leur travail…).
  • Mot clés (au niveau du référencement naturel du site, les données relatives aux mots clés souvent employés par le public cible aide beaucoup : quelles requêtes utilisent-ils le plus, qu’est-ce qu’ils n’utiliseront jamais…).
  • L’intérêt de la cible (quelle marque leur attire déjà ? laquelle n’aime-t-elle pas ? Etc. Ainsi, tu peux t’inspirer des marques qui ont su attirer leur attention, sans pour autant les copier bêtement)

Plus tu les connais, mieux tu les comprendras. Tu sauras alors quel genre de design les conviendrait le plus (performance, praticité et attrait).

Il connaît les normes des page de vente

Je parle ici des éléments à absolument faire apparaître sur une page de vente. Seul un webdesigner professionnel est en mesure de les savoir. Dans ce paragraphe, je vais te parler de 10 éléments. Si tu penses en connaître d’autres, n’hésite surtout pas à le mettre en commentaire !

Le fait que je liste ces 10 éléments ne signifie pas que sur toute page de vente, il faut obligatoirement les mettre en même temps ou dans cet ordre. En fonction de l’endroit où tu vas la mettre (home page, entre autres), que tu choisis les éléments.

landing page sur Webflow
https://www.happydesk.be/video-de-formation-gratuites

1. Hero

Je pense l’avoir déjà répété plus d’une fois dans mes articles de blog : les visiteurs n’accordent que très peu de temps à ton site web pour leur première visite (entre 10 à 20 secondes, tout au plus). La première chose à laquelle ils font face devra donc être suffisamment attrayant pour retenir leur attention. Cette première chose, sur un page de vente, n’est autre que le hero.

C’est pourquoi ce hero devra transmettre un message clair (que fais ton client, qu’est-ce qui le différencie, quels avantages tirer en ayant recours à ses services ou en achetant ses produits, comment souscrire à son offre…). Seulement, à quoi servira ce message s’il n’est pas chaleureux ? En effet, une bonne communication avec le public cible est de mise ! Cela va t’aider à établir une relation de confiance, et ainsi, inciter à scroller la page vers le bas pour en savoir plus.

Le Hero de Airbnb est un bel exemple ! Il est simple. Un simple coup d’œil suffit donc à faire comprendre aux visiteurs l’activité du site, les services qu’il offre, etc.

2. Services

Le Hero ne suffit malheureusement pas à tout faire comprendre. Il ne fait que donner une idée générale. La section réservée à l’explication de service ou produit proposé, fera le reste du travail. Après tout, si tu livres des informations détaillées dans le Hero, les visiteurs n’auront plus de raison pour poursuivre leur navigation.

Donc, dans cette section, tu expliqueras précisément : en quoi tes services / produits sont-ils la SOLUTION ?

Laisse-moi te présenter 2 autres exemples très réussis :

La section service de Zendesk Sell

Il s’agit d’un logiciel d’automatisation de vente pour tracker les prospects. Il aide aussi dans la gestion de vente. Pour leur page de vente, dans la section service, ils ont utilisé une combinaison d’images et d’illustrations pour expliquer facilement, clairement et rapidement leurs produits. Accompagnés par une courte description, ces illustrations sont tout simplement : attrayants et pousse à l’action.

La section service de LeadPages

Dans les modèles prédéfinis de page de vente ou encore dans les fonctionnalités prédéfinies, on rencontre souvent la présentation de service à 3 colonnes. C’est ce que LeadPages a utilisé, et franchement, c’est aussi une pure réussite ! Le public cible comprend immédiatement, sans prendre la peine de faire un effort, quels produits propose LeadPages et quelles solutions ils apportent exactement.

3. Section : Comment ça marche

Toujours dans le but d’inciter les gens à scroller vers le bas, il faut continuer à attiser la curiosité des internautes. Donc, ne dévoile pas tout dans la section service. Une autre section : process / comment ça marche peut encore être réalisée. C’est là que tu mets les démonstrations ou un petit tutoriel concernant la manière d’utiliser tes produits.

Pour Buffer, il y ont montrés les étapes à suivre pour utiliser leurs produits.

4. Preuves sociales

Pour les prospects, il n’y a rien de plus rassurant que d’avoir des preuves ! Or, les preuves sociales comptent beaucoup. Je parle ici de témoignages, et de vrais témoignages en plus (surtout pas fictifs, car ils ne servent à rien ; au contraire, des témoignages fictifs ne font que rabaisser l’image du site).

Ce qu’il faut, ce sont de vraies personnes qui parlent des expériences qu’ils ont vécues grâce aux produits ou services offerts par le site. Au moment de demander des témoignages, précise bien la question à laquelle les clients doivent répondre : quels problèmes ont-ils rencontrés auparavant, et quelles solutions le produit / service a-t-il apportées ?

Non seulement les témoignages sont rassurants, mais ils inspirent aussi les autres visiteurs. Lattice a très bien réussi son coup aussi. En plus des témoignages en question, il a affiché sur le site le nombre de personnes qui a utilisé leur produit. Cela ne peut qu’inspirer les autres internautes et les pousser à décider à utiliser le produit à leur tour.

Je tiens aussi à préciser que Lattice a su comment gagner la confiance des gens. Ils ont mis en avant une personne très connue dans le domaine où ils interviennent. En effet, les auteurs des témoignages peuvent beaucoup influencer dans la décision des prospects.

Ensuite, Google Adsense a agi stratégiquement. Il n’a mis que les photos de leurs clients sur cette section. Lorsqu’on clique dessus, on est redirigé vers des vidéos de témoignages sur YouTube ou autres réseaux sociaux. Le but est alors ici de promouvoir ces autres réseaux. Cela ne fera que motiver les clients à accepter de donner leurs avis sur les produits / services.

5. Formulaire

Sans prospects (et surtout, ses coordonnées), il n’y aura pas de business. C’est comme ça, et on n’y peut rien ! Mais comment gagner des prospects ? Il suffit d’insérer sur ta page de vente un formulaire d’inscription (à une newsletter, à un service, etc. en fonction de l’objectif de ton client, comme je l’ai expliqué au tout début de ce guide).

Je ne parle pas du formulaire qu’en cinquième lieu, parce que c’est le meilleur endroit pour le mettre. À ce stade, tu as déjà pu établir une relation de confiance avec tes prospects. S’il arrive jusqu’ici, c’est qu’ils sont convaincus (ou presque) que le service proposé en vaut la peine. La suite logique est alors qu’il s’enregistre sur ton site (évidemment, selon les règles du RGPD).

Encore ici, tu dois faire attention à ce que tu dis. Cette étape ne consiste pas seulement à inviter les internautes à s’inscrire sur ton site ou à ta liste d’abonnés. Il faut qu’ils comprennent qu’ils y gagnent quelque chose et que surtout, ils ont besoin de cette chose-là. Voici une astuce qui fonctionne à tous les coups, pourvu que tu saches exactement de quoi tes clients ont besoin :

Utilise un lead magnet, c’est-à-dire, offre quelque chose de gratuit en retour (essai gratuit, ebook, etc.). N’oublie surtout pas ton CTA clair et précis.

Inspire-toi par exemple de Webflow. En échange d’un email de ses prospects, il propose un essai gratuit à son service. D’ailleurs, j’en profite pour t’inviter vivement à le faire. Tu verras que tu n’auras rien à perdre à l’essayer. Voici le lien

https://www.happydesk.be/video-de-formation-gratuites

6. Équipe

Même si tes produits sont très performants et que tu l’as très bien expliqué aux visiteurs de ton site, les risques qu’ils repartent sans rien faire sont encore élevés. Pour bâtir une vraie relation de confiance et ainsi, convaincre facilement tes prospects, le propriétaire du site a besoin de se présenter, lui et son équipe.

Si les futurs clients ne connaissent même pas qui se cache derrière le site, crois-tu qu’il pourra aveuglément lui accorder sa confiance ? D’autant plus qu’il investira de l’argent dans le produit / service.

Par ailleurs, présenter son équipe est un moyen de se démarquer de la concurrence. Chaque membre d’une équipe est différent, il a sa personnalité, ses valeurs, etc. De même, chaque équipe, chaque société est différente. Autant mettre cette différence en avant, de manière à se démarquer encore plus.

Nous avons déjà vu l’exemple de Buffer pour la section « comment ça marche », mais je vais encore te parler de leur exemple pour la section équipe. Ils ne se sont pas contentés de dire qui ils sont (nom, prénoms et fonction) ; ils ont expliqué leur culture, celle de leur entreprise, leur origine… Comme les membres travaillent en remote (télétravail), le fait de savoir leur origine inspire déjà confiance. Cela donne également l’impression qu’on est plus proche d’eux et que souscrire à leur service ne fait pas peur.

7. Prix de service / produit

En mettant à découvert le prix d’un service ou d’un produit, on fait preuve de transparence. Et cela ne fait qu’augmenter la confiance des prospects. D’un autre côté, le fait d’afficher les prix aide à économiser beaucoup de temps. Pourquoi ?

Tout simplement parce que ceux qui sont intéressés par les produits proposés n’ont pas besoin d’ouvrir leur mail pour envoyer un message au support, ou d’écrire un long mail sur un quelconque formulaire de contact. Certaines personnes détestent même l’idée de faire ça, et elles ne le font pas. C’est bien dommage, car ton client aurait perdu un potentiel client !

Afficher le prix à ce stade est aussi judicieux. On peut considérer que ce sera l’étape finale de la conversion. Le simple fait de visionner ce prix peut aider les prospects à enfin sauter le pas.

Il existe différentes manières de montrer ces prix : Pour Drift et Typeform, ils donnent le choix aux visiteurs concernant les modalités de paiement (par mois, par an, etc.), avec pour chacun, les caractéristiques à gagner.

8. FAQ

Des questions, il y en aura toujours. Si un prospect n’a aucune question concernant le service donné, soit il a tout compris, soit il n’a rien compris (il y a moins de chance que ce second cas se produise si tu as bien suivi toutes mes recommandations jusqu’ici).

Supposons donc que ton client a une dizaine de prospects et qu’ils lui envoient tous un mail sur le fonctionnement des services. Débordé qu’il est, il passera énormément de temps à répondre à tous ces mails. À un moment donné, il sera peut-être obligé de faire appel à d’autres personnes pour s’occuper du support du site.

Il a pourtant le choix entre :

  • Créer une équipe de service clientèle qui répond à tous ces mails et éventuels appels
  • Mettre une section : FAQ (Fréquents Ask Questions, aussi appelée : questions fréquemment posées)

Sans réfléchir, je choisirai la seconde option. Une véritable économie de temps et d’argent.

La section FAQ permet aussi de lever des doutes sur certaines choses, et ainsi, inciter les prospects à prendre une décision rapidement.

L’exemple de Lyft est inspirant. Il a mis une série de questions sur cette section. Quand on clique dessus, la réponse s’affiche de suite. Note bien que toutes les questions ont un sens. Peut-être y ont-ils mis les questions répétitives qu’elles ont reçues dans leurs mails.

Quant à PayPal, ils ont catégorisé leurs questions de manière que leurs clients ne s’y perdent pas !

9. Ressources

Parfois, il suffit de simples statistiques pour convaincre. Voir quelque chose de concret peut en effet tout changer. En général, ils sont utilisés pour appuyer des arguments. Je reprends l’exemple de Lattice, qui a mis dans la section preuve sociale, le nombre de personnes qui ont déjà utilisé leur service. Cela montre que leur solution fonctionne ! Ça rassure aussi les visiteurs, et surtout, ça montre que l’entreprise a une certaine expertise.

10. Footer

Enfin, nous arrivons au dernier élément : le footer. Évite l’erreur de concevoir cette partie à la va-vite. Au contraire, cette étape mérite toute notre attention. Comme il s’agit de la dernière section vue par le visiteur, il doit inspirer leur confiance et les inciter à passer à l’action (celle d’acheter les produits ou de recourir aux services).

Non seulement tu dois te focaliser sur son design, mais encore, veilles bien à ce que toutes les informations nécessaires s’y trouvent : termes et conditions, liens utiles et conditions générales. Rien que le fait de savoir que ces pages existent sur un site aide les internautes à accorder leur confiance. Certains d’entre eux prennent même la peine de vérifier les informations qui sont dessus.

N’oublie pas : si tu as un site qui cible différentes personnes de différentes langues, le sélecteur de langue est essentiel. Je t’ai déjà montré comment concevoir un site multilingue sur Webflow, en utilisant Weglot.

Autres conseils utiles

Supposons que tu as suivi à la lettre tous les conseils que j’ai expliqués précédemment, mais que jusqu’à maintenant, tu as l’impression que rien ne va. Peut-être as-tu négligés d’autres choses, comme le contenu, la rapidité du site…

Copywriting

Maintenant que le design touche à sa fin, il ne reste plus que le contenu texte. Dans la formation je parle aussi du fait que le Design et le Copywriting doivent avancer mains dans la mains. Certains font appel à des professionnels, d’autres s’en occupent eux-mêmes. Quel que soit ton choix, il est essentiel que tu saches les bases d’un bon copywriting :

  • Un message simple : tu n’as aucunement besoin d’utiliser des jargons techniques que seule, une poignée de personnes connaisse. Les phrases courtes avec vocabulaires simples peuvent faire l’affaire.
  • Il faut se concentrer sur la cible, et non sur les produits ou services. Quels avantages offrent-ils par exemple ? En quoi vont-ils aider les lecteurs ? etc.

Souviens-toi : le but est de communiquer avec les lecteurs et non de les fournir un long pavé de texte ou de remplir une page web.

Vitesse du site

Les études montrent qu’au bout de 3 secondes, si la page d’un site web ne s’affiche pas encore, 53 % des utilisateurs (sur mobile notamment) partent à la recherche d’autre site. Ces sites-là ont donc un taux de rebond très élevé (ce qui est très mauvais en termes de référencement naturel).

Comment y remédier ? La première solution est donc d’opter pour un hébergement rapide pour le site. Heureusement pour ceux qui utilisent Webflow, c’est le cas ! Ensuite, il faut s’assurer que toutes les images présentes sur le site (et pas seulement sur la page de vente) soient compressées. Tu peux le faire via des outils gratuits en ligne ou encore sur Photoshop.

Quand tu auras terminé tout cela, il est enfin temps de vérifier la vitesse du site sur un simulateur en ligne. Le plus sévère, mais la référence dans le domaine, c’est bien sur le PageSpeed insights test proposé par Google

Conclusion

Une page de vente permet donc d’atteindre un but précis, que ce soit de convertir un client, de rehausser l’image de sa marque ou de créer une communauté. A cet effet, les modèles de page de vente tout prêts ne conviennent pas forcément à tous les sites web. Ce serait une perte de temps et d’argent. Pour t’éviter cela (à toi et à tes clients), je te conseille d'opter pour les page de vente sur-mesure ! En plus, après avoir lu ce guide, tu es certainement plus que compétent dans la création de page de vente efficace.

Commentaires

Pause cafe

des articles que tu pourrais aimer...

10 jours d'accès Gratuit

Enregistre-toi ici pour accéder à la
la Formation Webflow Expert

Commence par l'accès gratuit à Webflow Expert, tu y découvriras les bases de Webflow, des Astuces Design et Business.

Accède maintenant à Webflow Expert